Loi RGPD : quel avenir pour les e-mailings des golfs ?

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel. Il renforce et unifie la protection des données pour les individus au sein de l’Union européenne.

Son entrée en vigueur est le 25 mai 2018.

De nouvelles règles de conduite

De façon très synthétique, ce texte implique de modifier quelques règles de conduite au sein de l’entreprise :

  • Consentement explicite sur le recueil des données privées (salariés de l’entreprise, clients, prospects, fournisseurs, etc.)
  • Transparence et portabilité de ces données : l’utilisateur peut demander à récupérer ces données et les transmettre à une autre autorité
  • Renforcement de la sécurité du système d’informations
  • Création éventuelle d’un nouveau poste : le DPO (délégué à la protection des données) interlocuteur dédié à l’application du GRDP au sein des grandes sociétés
  • Renforcement des sanctions éventuelles
  • Cadre juridique unifié pour l’ensemble de l’UE

Pour aller à l’essentiel, je vous conseille la lecture du document émis par la CNIL « Se préparer en 6 étapes » :

Quelle application concrète pour vos campagnes d’emailing ?

Une donnée personnelle est une donnée relative à une personne physique identifiée ou pouvant être identifiée directement ou indirectement grâce à cette donnée. Le RGPD fait donc référence à une personne physique et non morale.

La première conséquence est que vous avez le droit de collecter et traiter des informations sans consentement explicite sur des adresses du type contact@societe.com, info@societe.com, etc… Ceci étant, l’intérêt marketing de ces adresses reste très faible, voire inexistant.

Dès lors, comment gérer votre fichier d’adresses du type prenom.nom@societe.com ou prenom.nom@gmail.com ?


ETAPE 1 : Rendre vos bases actuelles compatibles RGPD

Vous disposez déjà d’un fichier de Clients ou de prospects et envoyez régulièrement des newsletters.

Dans ce cas, si vous souhaitez vous conformer à la loi, vous n’avez pas d’autres choix que de demander (si ce n’est pas déjà fait), le consentement explicite à vos destinataires.

Ce consentement devra être archivé pour être en mesure de fournir la preuve de cet accord explicite.

La plupart des sociétés de routage de mail (ActiveCampaign / Sendinblue / Mailchimp) dispose par défaut de cet archivage.


ETAPE 2 : Rendre la collecte des nouvelles adresses emails « RGPD compatible »

Votre site utilise sans doute des formulaires de contact ou bien des liens vers l’inscription à votre lettre d’informations. Il est alors nécessaire de vérifier et éventuellement modifier le mode de collecte de ces informations.

La règle qui prévaut est maintenant le « double opt-in » :

L’utilisateur s’inscrit en cliquant sur un formulaire présent sur votre site, il devra valider son inscription en cliquant de nouveau sur un lien de confirmation. Généralement un mail est envoyé en demandant à l’utilisateur de confirmer son inscription.

Si l’inscription se fait actuellement par simple opt-in, il vous faudra donc apporter quelques modifications à vos formulaires, créer de nouveaux template de mails ainsi que prévoir des landing pages apropriées.


Tirer profit du RGPD

La nouvelle loi RGPD est à première vue, une contrainte pour toutes les organisations qui utilisent les ressources du digital. Cependant, il est utile de voir le bon côté des choses et de faire de ce texte de loi, une opportunité.

Nous sommes tous victimes des milliers de spams qui envahissent nos boîtes à lettres électroniques. A titre privé, nous nous réjouirons de constater leur décrue.

Sur un plan purement business, mettre à jour nos bases réduira la quantité de mails envoyés d’où une facture moins importante auprès des routeurs de mails. Les contacts validés n’en seront que plus qualifiés et nos bases de données auront donc plus de valeurs. Le risque de blacklistage de nos IP va aussi baisser ! La délivrabilité augmenter…

C’est enfin l’occasion de travailler sur votre marketing digital :

  • mettre à jour vos templates de mails, soigner leur accroche commerciale
  • mettre en place des landing pages qui véhiculent une image dynamique de votre société
  • vous pencher sur le potentiel extraordinaire du marketing automation :
    • un client a cliqué sur le lien d’un produit, le lendemain il reçoit un mail à ce sujet
    • un client passe une commande, 10 jours plus tard un questionnaire de satisfaction est envoyé
Source :

https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-sur-la-protection-des-donnees-ce-qui-change-pour-les-professionnels

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8glement_g%C3%A9n%C3%A9ral_sur_la_protection_des_donn%C3%A9es

https://help.sendinblue.com/hc/fr/articles/360000818310-Webinar-L-impact-du-RGPD-sur-vos-campagnes-emails

https://kb.mailchimp.com/fr/accounts/management/about-the-general-data-protection-regulation